La gloire de mon père

La gloire de mon pere1De : Delphine de Vigan

Edition : Editions de Fallois

Prix : 6.00€

Pages : 219

ISBN : 978-2-877-06507-3

Résumé :

Un petit Marseillais d'il y a un siècle: l'école primaire ; le cocon familial ; les premières vacances dans les collines, à La Treille ; la première chasse avec son père... Lorsqu il commence à rédiger ses Souvenirs d'enfance, au milieu des années cinquante, Marcel Pagnol est en train de s'éloigner du cinéma., et le théâtre ne lui sourit plus.La Gloire de mon père, dès sa parution, en 1957, est salué comme marquant l'avènement d'un grand prosateur. 
Joseph, le père instituteur., Augustine, la timide maman., l'oncle Jules, la tante Rosé, le petit frère Paul, deviennent immédiatement aussi populaires que Marius, César ou Panisse. Et la scène de la chasse à la bartavelle se transforme immédiatement en dictée d école primaire... Les souvenirs de Pagnol sont un peu ceux de tous les enfants du monde. Plus tard, paraît-il, Pagnol aurait voulu qu'ils deviennent un film. 
C 'est Yves Robert qui, longtemps après la mort de l'écrivain, le réalisera. "Je suis né dans la ville d'Aubagne. sons le Garlaban couronné de chèvres au temps des derniers chevriers".

 L’avis de Sophie :

Il n’était pas prévu que je lise ce livre, et en parlant avec des lecteurs je me suis lancée et je suis sortie de mes sentiers battus pour aller à l’attaque de ce roman, le premier tome de l’autobiographie de Marcel Pagnol.

Il faut savoir que les autobiographies et moi, on n’est pas copain. J’ai vraiment du mal à me plonger dans ce genre de livres qui nous raconte l’évolution d’une personne sans nous fournir une intrigue. Mais on m’a proposé de le lire en Lecture Commune avec Talkaar (sa chronique), et c’était donc l’occasion ou jamais de découvrir ce livre.

Dans un premier temps, j’ai trouvé que le livre était très frais, très drôle. On découvre le petit Marcel au travers de plusieurs petites anecdotes très mignonnes. Et si le livre avait été uniquement construit de cette manière je pense que je l’aurai vraiment apprécié. Mais malheureusement, ce n’est pas le cas. Sur la deuxième partie du livre, Marcel Pagnol s’attarde sur une anecdote en particulier, et j’ai donc trouvé cette fin longue. Pour deux raisons : le thème de l’anecdote ne me plaisait pas ; et j’ai trouvé que cela enlevé toutes la fraicheur du livre. Bref, au final j’ai été déçue de cette partie, et j’ai eu beaucoup de mal à la lire.

Je ne sais pas si je lirai la suite des aventures de Mr Pagnol, je ne doute pas que cela puisse être intéressant, mais j’ai peur de ne pas assez accroché à ce genre de livre pour réellement l’apprécier. Je vais donc aller regarder le film tiré du livre et prendrai ma décision par la suite. En attendant, si vous lisez cette (malgré tout belle) histoire, je vous invite à venir m’en parler, peut être me donneriez-vous envie de lire la suite !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site